fbpx

De quoi parler à un Speed Dating ? Quels sujets aborder ?

« Oké, mais 7 minutes, ça peut être long avec un inconnu… Si je sais plus quoi dire, je fais quoi ? »

Le silence gênant est souvent redouté par nos participants. Rien de pire que s’imaginer attablé à un inconnu en ayant rien à se dire. 

Première chose, on n’observe jamais des tables inanimées avec de long silence. Découvrir la vie d’un inconnu tout en racontant la sienne occupe facilement 7 minutes ! D’ailleurs, la plupart des participants nous disent même que 7 minutes, c’est un peu court. 

Et puis, on a pensé à tout. Si des moments plus creux surgissent dans la conversation, des cartes avec des « Questions Mystères », posées sur toutes les tables, permettent de relancer facilement une conversation qui s’éteint. Souvent intéressantes, parfois impertinentes, les questions apportent un vent de fraîcheur bienvenu !

Toujours pas rassuré(e) ? Allez, parce qu’on est sympa, voici quand même quelques conseils pour aborder sereinement les sujets incontournables.

Les grands classiques

  • Ton job. Inutile de rentrer dans le détail, de vouloir faire comprendre en quoi consiste ta journée. A part ta mère et ton pote gay, tout le monde s’en fout. Le plus intéressant, c’est pourquoi tu fais ce métier, ce que CE job t’apporte en terme de ressentis. Prenons l’exemple d’un conducteur de chantier. Il peut expliquer qu’il adore voir une famille s’installer dans la maison qu’il vient de construire, ce qu’il ressent lors des visites sur chantier avec un client, ou que ce qu’il aime le plus, c’est voir un projet avancer de semaine en semaine. Tout cela est plus intéressant que préciser avec quel outil il pose chaque bloc, dans quelle région il travaille et quelle boite l’engage (oké, on va fait genre ça nous s’intéresse, mais on s’en cale, vraiment).
  • Tes loisirs. Tu aimes la natation ? La danse ? Le théâtre ? Super ! Une personne passionnée est souvent passionnante. Si ton interlocuteur ne connaît rien à ce loisir, évite également le jargon technique. Simplifie, utilise des images et implique la personne dans ce qu’elle connaît.
    Ton avenir. Alors celui-là, c’est cadeau ! Tout le monde l’oublie, pourtant, il est facile à aborder et donne des tonnes d’informations sur toi et ton partenaire. Où tu te vois dans un an ? Dans 5 ans ? Pourquoi c’est important pour toi d’obtenir ce poste, ce logement, cette vie ? Pourquoi tu ne l’as pas encore fait ?

  • Des anecdotes sur toi (ton passé).

  • Tes voyages passés et futurs.

A l’inverse, il y a des sujets à éviter lorsque tu rencontres un inconnu. Concentre-toi sur toi et ton partenaire, ne perds pas de temps à parler d’autre chose (les gens dans la salle, la déco ou pire, la météo…). Les sujets faisant débat (religion, politique, ce que tu penses de Dieudonné) ne sont pas non plus une bonne idée de conversation. Y’a peu de chance que ton partenaire partage la même vision que toi et tu génères des émotions négatives. Ah aussi, tu ne parles pas de tes ex.

Au-delà du sujet

Les sujets de conversations ne sont qu’un prétexte pour en apprendre plus sur ton partenaire. Sur ses traits de caractères (= la façon dont il fonctionne), sur ses motivations (= ce qui le pousse à agir), sur ses émotions (= ce qu’il ressent). 

Grosso modo, les 7 minutes, c’est comme la bande annonce d’un film. Une bonne bande annonce ne dévoile pas forcément beaucoup du film, elle suscite surtout l’envie d’en savoir plus !

Pas besoin de « chercher » des sujets de conversations, ou de d’essayer de se remémorer ce qui aurait été préparé avant de venir. Efforce toi de rester dans le présent, de rebondir sur ce que la personne en face de toi dit. La rencontre doit être un échange, pas 2 personnes qui récitent leur CV ! Et si jamais un silence survient, pourquoi ne pas l’assumer, plutôt que combler par des paroles vides de sens 😉 ?